IMG_9615

IMG_9616

IMG_9617

IMG_9618

Voici des photos de la salle d'exposition de Wakamatsu aujourd'hui. Certains articles ne sont disponibles qu'aux salles d'exposition de Wakamatsu et de Sanjo, alors n'hésitez pas à nous rendre visite si vous êtes dans la région.

Salle d'exposition de Wakamatsu
https://www.shokunin.com/fr/showroom/wakamatsu.html
Salle d'exposition Sanjo
https://www.shokunin.com/fr/showroom/sanjo.html

1

2

3

5

[Une tasse à thé, chaude à l'intérieur, fraîche à l'extérieur]

Bien qu'il s'agisse d'un beau design, se débarrassant de toute décoration inutile, la double structure de la tasse à thé empêche la surface extérieure de devenir chaude, quelle que soit la température du thé à l'intérieur.

M. Michio Akita, qui est un grand amateur de thé, a voulu arrondir le bord inférieur de la tasse à thé afin de permettre aux utilisateurs de se débarrasser facilement des incrustations de thé. Bien qu'il ait consulté des céramistes et des verriers, la tasse à thé qu'il imaginait n'était pas achevée, et il est finalement arrivé chez Ceramic Japan.

Grâce au haut niveau de technologie de Ceramic Japan, dont un designer a dit un jour dans un magazine que "ce que Ceramic Japan ne peut pas fabriquer ne peut pas être fabriqué par d'autres", M. Michio Akita a finalement pu terminer la tasse à thé qu'il voulait.

La tasse à thé qui est chérie par M. Akita, ainsi que par notre personnel, est vraiment un chef-d'œuvre qui a été réalisé avec beaucoup de temps. Savourez un thé savoureux avec 80mm !

Teacup de la marque 80mm
https://www.shokunin.com/fr/80mm/

1

2

3

4

[Pourquoi trouve-t-on des tapisseries occidentales sur les chars à la fête de Gion ?]

La fête de Gion est l'une des trois festivités les plus importantes du Japon et est connue aussi par les étrangers du monde entier. Elle est née il y a environ 1150 ans auparavant, à l'époque de Heian, pour chasser les épidémies qui sévissaient la ville de Kyoto, alors capitale du Japon, et les autres régions du pays. Pour ce faire, on a fabriqué 66 lances qui symbolisaient les 66 pays-régions qui composaient le Japon de l'époque et on a prié pour la disparition de ces maladies. Au fil du temps, ces lances ont été remplacées par des "chars" faits en bois, et où aucun élément métallique n'est utilisé pour fixer les diverses parties composants le char, décorés de façon luxurieuse. Aujourd'hui au nombre de 34, ces chars ont chacun un nom, des significations et des caractéristiques bien propres à eux-même. Nous allons aujourd'hui nous intéresser en particulier à cinq chars : le Naginata hoko, le Kanko hoko, le Niwatori hoko, le Hakurakutenyama, le Koiyama. En effet, ceux-ci ont un point commun assez curieux. Ces chars sont décorés avec des tapisseries d'origine occidentale ou persane. Pourquoi dans une fête traditionnelle japoanaise âgée de plus de mille ans, peut-on voir la trace de culture occidentale ou persane ?

Il semblerait que ces tapisseries ont commencé à être décorées sur les chars, vers l'époque d'Edo, c'est-à-dire entre le début du 17 eme siècle vers le milieu du 19 eme siècle. Durant cette période, le Japon s'interdisait tout commerce avec n'importe quel pays du monde, sauf la Hollande. On dit que ces tapisseries très occidentales, ont été offertes à la famille du Shogun qui gouvernait alors les affaires du pays.

Par ailleurs, à cette époque, on voit apparaître de richissismes marchands vivants dans la ville de Kyoto, plus riches que la famille du Shogun elle-même. Celle-ci avait d'ailleurs des dettes monstrueuses envers ces marchands. On dit que c'est une des raisons pour lesquelles les tapisseries qui étaient au départ des cadeaux pour le Shogun, ont fini par être données, peut-être en échange avec les dettes, à ces riches marchands.

Si vous observez les tapisseries des chars sités plus haut, vous verrez qu'effectivement, les motifs sont loin d'être japonais et vous pourrez goûter avec plaisir le mélange des cultures.

La fête de Gion dure pendant tout le mois de juillet. Vous pourrez observer à loisir le déroulement de la fête, jusqu'à sa fin, après la circulation des chars dans les rues de Kyoto, où se mélange modernité et tradition.

Sanjo Showroom
https://www.shokunin.com/fr/showroom/sanjo.html

Références
https://stressfree.site/gionmatsuri5-1135
https://www.yasaka-jinja.or.jp/event/gion/
http://www.gionmatsuri.or.jp/yamahoko/index.html