!cid_179313a123ec7597e592

Lorsque vous entrez dans notre showroom dans le quartier de Ginza à Tokyo, Kasa et Kai, les clochettes fûrin à vent Nanbu nouvellement introduites dans la collection, se démarquent sur les murs blancs et brillent en noir. Ces fûrin sont fabriquées en fer de Nanbu par Rikucho Ogasawara, un artiste spécialisé dans le moulage de la ville de Mizusawa, dans la préfecture d'Iwate.

Malgré leur aspect massif, le son de Kasa est léger et clair, tandis que celui de Kai a un son rond et agréable. Tous deux donnent envie d'attendre que le vent souffle.

Autrefois, en Chine, les carillons à l'origine des fûrin modernes, étaient également utilisés pour la cartomancie en fonction de la direction du vent et de la façon dont ils sonnaient. Au Japon, ce carillon a été introduit avec le bouddhisme, et était utilisé comme talisman pour éloigner le mal.

Les fûrin que nous connaissons bien, ont été utilisées pour créer une ambiance de fraîcheur. Pourtant, de nos jours, nous vivons avec la climatisation et passons rarement l'été avec les fenêtres ouvertes. Pourquoi ne pas profiter du son des cloches à vent dès cette période de l'année, lorsque le temps est rafraîchissant et que l'on a envie d'ouvrir les fenêtres ?

Rikucho Ogasawara Nambu Wind Bell
https://www.shokunin.com/fr/rikucho/furin.html
Touch Classic Wind Bell
https://www.shokunin.com/fr/touchclassic/furin.html
Ginza Showroom
https://www.shokunin.com/fr/showroom/ginza.html

Référence:
https://www.creema.jp/blog/589/detail