July 2021

画像 2602

画像 575

151118-6931

151118 3198

Kyoto, ville historique où se trouvent des sites traditionnels et culturels, est également connue comme étant une ville où les habitants consomment le plus de pain par personne, au Japon. Kyoto est aussiune ville avec la plus forte consommation de beurre par personne, ce qui renforce encore le fait que de nombreux habitants aiment le pain. En fait, beaucoup de gens à Kyoto prennent du pain au petit-déjeuner à la place du riz et préfèrent prendre du café plutôt que du thé, tendance que montrent les statistiques.

De nombreuses boulangeries locales fournissent de délicieux pains de mie aux amateurs de pain de la ville. Le Shinshindo de Kyoto a été fondé dans le quartier de Sakyo en 1913. L'un des fondateurs, Hitoshi Tsuzuki, a voyagé en Europe pour apprendre les théories et les techniques pour la fabrication du pain, a ouvert son premier café français à Kyoto et a vendu le premier pain emballé du Japon. Le pain de Shinshindo est frais et riche en variété. Le nouveau "Our Daily Bread hana" est doux en bouche et riche en saveur, et est vraiment recommandé.

Le Tamaki-tei de Ōbaku, à Uji, propose lui aussi du pain frais et uniquement disponible dans le magasin principal. Le pain de haute qualité est fabriqué en vérifiant soigneusement chaque étape du processus de production, ce qui implique l'apprentissage des compétences et des techniques héritées et respectées par les pionniers. Les ingrédients sont également de grande qualité, puisque le pain est fabriqué à partir de la "farine du Manitoba", chère mais de bonne qualité, et d'autres ingrédients étrangers.

Les deux boulangeries proposent du pain à emporter, et si vous souhaitez profiter de leur merveilleux goût à la maison, nous vous recommandons d'utiliser le couteau à pain de Tadafusa qui vous permet de couper le pain en douceur sans l'écraser. N'hésitez surtout pas à goûter au pain de haute qualité que vous trouverez à Kyoto.

Bread Knife de Tadafusa
https://www.shokunin.com/fr/tadafusa/houchou.html

Référence
https://toyokeizai.net/articles/-/67556?page=3 
http://www.shinshindo.jp/history/history.html 
https://anna-media.jp/archives/91409
http://www.tamaki-tei.com/about/

karmi2

151118 2764

RIMG0005

7601s

La maison Gato Mikio Shoten a été fondée en 1908 dans la ville de Yamanaka (préfecture d'Ishikawa). Cette ville est la plus grande zone de production de laques du Japon.

Héritant de la politique du kijiya (menuisier japonais), l'artisanat de la maison prend soin de choisir le bois dont le grain est splendide, pour ensuite appliquer de la laque, selon les produits.

Les boîtes à thé de la série Karmi ont remporté une médaille d'argent au Designpreis Deutschland 2012.

Boîte à thé Karmi de la maison Gato Mikio Shoten
https://www.shokunin.com/fr/gato/karmi.html

151118 5583

151118 10347

151118 17430

151118 2150

La soupe miso est désormais un plat d'accompagnement japonais connu dans le monde entier et est apprécié depuis longtemps dans les foyers japonais. Le miso est traditionnellement un condiment essentiel utilisé dans la cuisine japonaise et il est connu pour être un aliment nutritif à base de soja fermenté.

On sait que le miso trouve son origine dans l'ancienne pâte chinoise "hishio", une pâte similaire au miso qui est fabriquée à partir de koji et d'eau salée. Le miso était considéré comme un article de luxe pendant la période Heian et il n'était pas utilisé comme condiment mais plutôt comme une garniture ou un plat d'accompagnement.

La soupe miso a été introduite au cours de la période Kamakura, lorsque des mortiers en terre cuite ont été apportés de Chine et que les gens ont commencé à moudre le tsubu-miso, qui était soluble dans l'eau. Lorsque la production de soja a augmenté au cours de la période Muromachi, de nombreux plats faits de miso ont été préparés et se sont répandus dans les foyers japonais. Les plats à base de miso ont été perfectionnés au cours de la période Edo, car la demande ne cessait d'augmenter, et le miso a commencé à être vendu dans des récipients en plastique à partir de la période Showa. Depuis, on a vu l'apparition de soupes instantanées au miso, faciles à préparer et bon marché.

La soupe miso et les Japonais sont fortement liés depuis quelques siècles, et c'est encore aujourd'hui un plat d'accompagnement représentatif de la cuisine japonaise. Les récipients en bois tels que les bols Meibokuwan ou Appi conviennent bien pour servir la soupe miso, car leur design simple et leur texture lisse rehaussent le goût de la soupe aux utilisateurs.

Meibokuwan de Sonobe Sangyo
https://www.shokunin.com/fr/sonobe/wan.html
Owan de Appi Urushi Studio
https://www.shokunin.com/fr/appi/wan.html

Référence
https://www.marukome.co.jp/miso/history/