[Les porte-baguettes au Japon]

Leur Histoire est très longue et certaines personnes disent qu'on a commencé à les utiliser il y a 1400 ans. Cependant, au départ, leur forme et leur utilisation étaient différentes de celles qu'on trouve aujourd'hui. Tout d'abord, les porte-baguettes d'autrefois étaient utilisés pour servir les repas aux divinités durant des cérémonies. Leur taille était plus grande que ceux que l'on trouve aujourd'hui et surtout, ils avaient un pied qui rehaussait la planchette où l'on posait les baguettes.

On dit que par la suite, bien après dans l'Histoire, les nobles aussi utilisaient des porte-baguettes qui, vus de dessus, ressemblaient à la tête d'un cheval : nous sommes ainsi loin de nos petits porte-baguettes d'aujourd'hui.

C'est bien après, dit-on, à l'ère Showa qu'ont commencé à exister les petits porte-baguettes à usage individuel et de la vie quotidienne.

151118 3910

Shokunin.com a sélectionné pour vous, trois sortes de porte-baguettes. Le premier, qui a la forme d'une fève est faite par la maison Kikkougama. Les pièces sont une par une formée avec un moule et sont ensuite peintes à la main, pour donner cette belle couleur verte des fèves. La vaisselle Kikkouyaki, qui est issue du four Kikkougama, est la seule qui nous est restée de toute la ville d'Osaka et qui a toute une tradition, depuis l'époque d'Edo.
https://www.shokunin.com/fr/kikkou/soramame.html

151118 17906

151118 5125

Le second porte-baguette, est fait de surplus de fer de fonte, lors de la fabrication des bouilloires de la maison Chobundo. Sa forme arrondie est celle d'une baleine. Elle a été façonnée grâce à la technique de la fonderie, qui consiste à faire couler du métal liquide dans un moule que l'on détruit ensuite pour récupérer la pièce ainsi fabriquée, lorsqu'elle s'est refroidie.
https://www.shokunin.com/fr/chobundo/kujira.html

151118 051

Le troisième porte-baguettes est celui de la marque Azumaya. Ayant la forme d'un bâtonnet, on peut choisir parmi 10 motifs différents qui ont été imprimés un à un, à la main selon le procédé qui s'appelle en japonais, "inban". La couleur bleue des motifs ressort bien sur le blanc de la porcelaine.
https://www.shokunin.com/fr/azmaya/inbanhashi.html

Chacun de ces porte-baguettes à une véritable Histoire derrière lui, avec des procédés de fabrication différents l'un à l'autre. Pourquoi ne pas les utiliser, pour changer l'ambiance de votre table ?

Référence:
https://www.wajimahashi.com/blog/4166